Biographie

Bruno Catalano

Bruno Catalano est un artiste sculpteur né en 1960 au Maroc, dans la ville de Khouribga, près de Casablanca. Malgré une scolarité lacunaire, Catalano vivra les dix premières années de sa vie dans un univers métissé et post-colonial heureux, aux côtés de sa famille.

La famille Catalano quitta le Maroc pour la France en 1970. Bruno vécut difficilement ce déracinement, même s’il était impatient de découvrir la vie citadine. Il s’adapta rapidement à son nouveau milieu.

De 1980 à 1982, Bruno Catalano intégra la compagnie martine Paquet en tant qu’électricien, avant d’entrer à la SNCM, jusqu’en 1986. Parallèlement et depuis 1981, Catalano s’était initié au travail de l’argile. Il fréquenta pendant deux ans l’atelier de modelage et de dessin Françoise Hamel de Marseille. Bruno Catalano trouva dans le travail du sculpteur italien Bruno Lucchesi une grande source d’inspiration.

C’est en 1985 que Catalano ouvrit son premier atelier et y cuit ses premières figurines en argile. Il y restera jusqu’en 1990. En 2000, son deuxième atelier s’ouvrit et il participa dans la foulée à quelques expositions collectives dans des salons régionaux.

En 2001, suite à sa proposition, Catalano reçut une commande du 5e arrondissement de Marseille : un buste d’Yves Montand destiné à orner le square dédié au chateur-comédien, place Jean Jaurès. La même année, Bruno Catalano participa à plusieurs salons, dont le SIAC de Marseille et le salon d’art Contemporain de la Bastille. De nombreuses galeries régionales commencent aussi à s’intéresser à son travail.

En 2004, une de ses œuvres – une représentation de Cyrano – fut détériorée. L’incident poussa l’artiste à creuser, puis évider son tronc. Ses nouvelles sculptures, alors transformées, connurent rapidement un succès immédiat.

Une année plus tard, Bruno Catalano exposa ses œuvres dans la galerie parisienne de Médicis, puis dans les galeries internationales Bartoux. Ses « voyageurs » ne manquent pas d’émouvoir un large public.

Actuellement, Bruno Catalano et ses travaux jouissent d’une renommée internationale. Ses œuvres sont exposées partout dans le monde, de la Chine à la Belgique, en passant par l’Espagne, les États-Unis et la Suisse.

Articles

Media